- LOCINDUS a fait de la résistance en s’accordant une hausse de 5 % sur la semaine. Son métier consiste à financer des actifs immobiliers d’entreprises. Ce qui est intéressant chez LOCINDUS, c’est qu’un jour ou l’autre, elle devrait passer sous le giron de sa maison mère, NATIXIS, avec à la clé une OPE. C’est un serpent de mer mais cela devrait finir par arriver.
– On ne s’est pas ennuyé avec le titre de l’équipementier auto, BELIER. Après avoir touché un plus bas à 6.71 €, mardi 12 juillet, le titre s’est superbement repris en progressant de 4% sur la semaine. Bien que sa dette soit relativement importante, le titre reste largement sous-évalué avec un PER voisin de 5 pour l’exercice 2011. – La hausse de 2.5 % du titre GUERBET reste modeste mais lui permet de toucher des nouveaux plus hauts annuels. La SSII de qualité DEVOTEAM est arrivée à sortir la tête de l’eau avec un cours qui progresse de 2 %. A noter que dans cette rubrique, je n’aborde jamais les performances des titres cotant au fixing, manipulables à souhait !

Le marché aura été bien difficile cette semaine avec notre compartiment préféré. Les acheteurs ont déserté les carnets d’ordres et les vendeurs se sont faits plus pressants, certains ont même paniqué, provoquant de gros décalages en journée avec des variations qui peuvent parfois atteindre des -10 -15 % en intraday. La semaine passée s’avère même être la plus mauvaise semaine de l’année pour les small-caps, peu de titres ont résisté à la tendance baissière: – HOLOSFIND a tiré son épingle du jeu, dans une marché déprimé. Cette agence web, spécialiste du e-marketing a prévu pour 2011 de revenir aux bénéfices, ce qui d’après moi, ne sera pas une mince affaire ! Le titre s’adjuge une hausse de 26 %, sans aucune nouvelle … à moins qu’elle n’arrive dans les jours à venir ! ;-)
– Comme c’est souvent le cas, la société MEDICREA a annoncé une croissance explosive de 39 % pour le premier semestre 2011. De plus, la société a confirmé un ROP positif pour l’année 2011 dont l’exercice s’annonce d’ores et déjà comme historique. Comme je l’ai déjà expliqué à mes abonnés, le titre MEDICREA est hors de prix en termes de VE/ROP ou de PER. Avec une VE/CA de 2.2, cette valeur n’est pas très chère pour ce secteur sachant que des transactions se font sur des ratios de 5 voire 9 comme le témoigne la dernière opération de rachat qui s’est effectuée sur Memometal, spécialiste des implants chirurgicaux de la main. Le titre progresse de 5 % cette semaine.

- SAFETIC sur lequel, je suis déjà positionné, publie son CA 2010 ce jeudi 23 février. Une forte croissance devrait être au rendez-vous. Une confirmation d’un retour à la rentabilité est attendue. Le passage des 6 € a initié un peu de spéculation sur le titre.

ogtzuq